Questions fréquentes

Vous êtes à la recherche d’une école pour la rentrée ou pour plus tard ?

Vous vous posez des questions sur l’apprentissage par immersion ?

Voici 7 questions/réponses pour y voir un peu plus clair !


1. Qu’est ce que Diwan ?

C’est une école associative, laïque, gratuite et ouverte à tous, de la maternelle au lycée, qui pratique la pédagogie par immersion conduisant l’enfant à un bilinguisme breton français équilibré.


2. Qu’est ce que l’immersion ?

C’est une stratégie d’apprentissage qui privilégie à un moment propice (maternelle, CP) l’intensité de l’utilisation du breton pour parvenir rapidement à une maîtrise naturelle de la langue.


3. Pourquoi l’immersion ?

Pour ses résultats et pour sa souplesse.
Le but est d’arriver rapidement et de manière précoce à une utilisation de la langue comme outil d’apprentissage. Elle permet ensuite à l’enfant de vivre dans 2 langues. L’enfant apprend la langue en l’utilisant. Cette méthode crée un environnement favorable pour acquérir la langue de manière non contraignante.


4. Etre bilingue, oui, mais pourquoi en breton ?

C’est un choix culturel.
La langue bretonne fait partie de l’héritage culturel dont nous pouvons être fiers. Elle donne accès à un patrimoine riche. Même si son utilisation tend à diminuer depuis quelques décennies, elle reste une langue du quotidien qui a su s’adapter à la vie contemporaine. Et puis, les langues étrangères sont aussi au programme, dès le primaire et bien sûr dans le secondaire.


5. Mon enfant ne parlera-t-il que le breton à l’école ?

En maternelle et au CP, l’enseignement s’effectue uniquement en breton; la pratique de la langue est encouragée en dehors de la classe (récréation, cantine, garderie) mais les enfants peuvent librement s’exprimer en français.


6. Oui mais, apprendra-t-il correctement le français ?

Il l’utilise déjà au quotidien. Ce qu’il convient de lui apporter c’est une connaissance approfondie et maîtrisée de la langue. Pour y parvenir l’étude du français est introduite en CE1, puis prend une place de plus en plus importante jusqu’au CM2. Les objectifs de maîtrise de la langue française sont les même que dans toutes les autres écoles.


7. Nous ne parlons pas breton. Pourrons-nous assurer le suivi scolaire ?

C’est le cas de la majorité des parents.
Si vous ne parlez pas breton, votre enfant, lui, le comprend et peut vous restituer son travail en français. Il sait aussi transposer en breton les explications que vous lui donnez en français. Le plus important pour lui, c’est la motivation et l’encouragement que vous saurez lui apporter en expliquant votre choix de projet éducatif. De plus, les enseignants sont présents pour vous apporter aide et conseils.